Le courage croît en osant et la peur en hésitant. – Proverbe romain

La peur: compagnons de tout être humain, souvent ennemi, rarement ami.

La peur est un sujet que j’aborde presque systématiquement en coaching avec mes clients. Dès que nous nous mettons à parler d’audition, de stress et de performance, la peur s’invite.

J’ai vu et entendu cette ombre prendre plusieurs formes: la peur d’échouer, la peur de réussir, la peur du jugement, de faire rire de soi, la peur de ne pas être aimé, la peur d’être rejeté, la peur de perdre ses moyens, de ne pas être à la hauteur…

Les peurs sont nombreuses et variées. Souvent elles paralysent et rarement elles sont utiles, sur le coup du moins.

Mais une chose que je constate et que je ne peux nier, c’est le courage immense dont font preuve toutes ces magnifiques personnes que j’accompagne.

La peur et le courage sont intimement liés. Pensons-y un instant; si la peur n’est pas là, nul besoin de courage! Chaque personne qui entre dans mon bureau avec ces dizaines de petites bêtes noires arrive, par le fait même, avec une quantité égale de courage.

Courage de faire des concerts/auditions/concours malgré le stress et l’angoisse et ce, année après année. Courage de venir explorer des parties inconnues d’eux-mêmes afin de mieux vivre avec cet aspect du métier pas toujours évident.

Avoir le courage d’être là, encore, sur le même chemin malgré les difficultés et les embûches. Toujours y croire, parfois envers et contre tous. Ou bien avoir le courage de dire « j’en ai assez » et choisir une route plus congruente pour eux.

Oser parler de leurs rêves, de ce qui les fait véritablement vibrer, de ce qui se cache au plus profond de leur coeur. Oser y croire et avoir le courage de mettre tout en place pour y arriver.

Oh oui! Toutes ces magnifiques personnes sont véritablement courageuses et sont devenues une de mes sources d’inspirations quotidiennes.

Comme être coach passe pour moi par offrir un modèle de congruence à mes clients, j’ai le souhait depuis plus d’un an de m’accepter pleinement et entièrement tel que je suis.

Ce souhait me pousse à m’observer et à me remettre régulièrement en question. J’accueille au mieux de mes capacités ce qui se présente à moi comme expérience, émotions et apprentissages.

Défi de tous les jours, penser à eux m’aide à offrir le meilleur de moi-même, à accueillir mes ombres, à embrasser ma vulnérabilité.

Je sais aussi que de beaux et grands défis musicaux s’en viennent pour moi dans la prochaine année. Ils seront assurément des événements qui me permettront d’assumer un peu plus ma lumière. J’ai tellement hâte et en même temps, c’est plutôt effrayant…

Et lorsque je commence à avoir peur, j’ai une pensée pour mes coachés. Alors, j’ai moins peur et j’ai le goût de me lancer.

C’est en quelque sorte une façon de leur rendre hommage. Oser aller au bout de mes rêves, avoir le courage de regarder la peur en face et continuer à avancer, malgré tout. Comme ils le font tous si bien.

Il est vrai que je ne sauve pas de vie en faisant de la musique. Personne ne met sa vie en danger non plus en donnant une performance. Mais face à la peur, nous sommes tous égaux.

Il n’y a pas de petit ou de grand courage.

Chaque peur que vous décidez d’affronter fait de vous un héros, un héros du quotidien. Lorsque vous décidez d’affronter une peur, vous devenez ce héros.

Chers héros, vous m’inspirez.

Merci!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s