Quelle est la plus grande qualité d’un musicien?

C’est une question à plusieurs réponses. Ce pourrait autant être sa rigueur, son professionnalisme ou sa constance que son sens du rythme, sa sensibilité, son écoute ou sa flexibilité. En fait, il y a probablement autant de réponses qu’il existe de musicien. Je vous partage donc ma réponse toute personnelle.

Ce qui semble faire le plus une différence pour moi est la capacité pour un musicien à créer des liens. Et de quelles façons cette qualité fait-elle une différence? Je l’observe de trois façons; en créant un lien avec soi, avec la musique et avec les autres.

Créer un lien avec soi est selon moi fondamental. Dans mon quotidien, tout part de là.

En me connaissant véritablement (mes forces et mes faiblesses, mes goûts, mes valeurs, ma couleur, ma vision de la musique, etc.), ça me permet de rester authentique. Mais être authentique dans ce monde rempli d’exigences et de croyances limitantes peut relever du défi.

Il peut être si facile de s’oublier en cherchant à satisfaire les attentes et les exigences d’autrui. S’écouter et rester connecté à soi demande une bonne dose de courage.

Pourtant, lorsque l’on se connaît vraiment, il devient plus facile de faire des choix, de gérer son stress et même d’avoir une certaine sérénité face aux aléas de la vie et à l’insécurité de ce métier puisque notre bonheur ne dépend plus de l’extérieur. Du moins, c’est en restant connecté à moi-même qu’il m’est plus facile de le faire!

Me connaître comme individu m’aide aussi à ne pas oublier que je suis une personne complète avant d’être une musicienne. Lorsque l’on critique ce que je fais, je peux faire la distinction avec ce que je suis. Je connais ce que je vaux et ce que je peux apporter à un groupe.

Lorsque je garde ce lien avec moi-même, je n’ai plus ce désir d’être meilleure que l’autre. Ma couleur n’est pas mieux que celle de mon collègue, elle est simplement différente. Il ne reste que ce désir d’être au meilleur de moi-même, tout simplement.

Ensuite vient cette capacité de faire des liens avec la musique.

Dans la musique, tout est lien: les sons sont liés entre eux par leur hauteur et par leur rythme qui sont eux-mêmes liés aux mouvements et aux silences de façon à créer une toile musicale unie et cohérente.

C’est d’ailleurs cet aspect qui est enseigné lors des études musicales. On passe des années à décoder tous les liens qui existent entre les sons selon le style, l’époque ou le compositeur ou bien selon les phrases musicales et ses ponctuations.

Et lorsque les liens à l’intérieur de la musique sont intégrés, il est possible de se connecter à celle-ci. Quand je réussis à le faire, c’est mon corps et mon coeur qui deviennent impliqués. Et sans y penser, ma respiration et mes mouvements deviennent cohérents avec ce qui est inscrit sur la feuille.

Un musicien lié à lui-même et à la musique envoie un message unique à l’auditeur. J’ose espérer que c’est ce que je fais, il est difficile pour moi d’en juger. C’est par contre ce que j’observe chez tous les musiciens qui cultive cette qualité.

Là où le lien prend le plus de sens pour moi, c’est lorsque l’on crée des liens avec les autres.

Pour moi, la musique est faite pour être entendue et partagée et ce partage vient justement de cette capacité à créer des liens. Pensez-y: un musicien qui ne sait pas créer de liens avec son public est aussi bien de rester chez lui. C’est la base.

Il en va de même avec nos collègues. Un musicien qui préfère jouer seul en orchestre ou en musique de chambre restera dans son propre monde, se coupant ainsi de toutes connexions qui créeraient quelque chose d’unique.

Créer des liens avec les autres va au-delà d’avoir raison. Tenir absolument à ses idées et jouer avec sa tête est un peu comme l’équation 1+1 = 2. Chaque musicien joue de son côté et il en résulte deux idées bien distinctes qu’il est facile d’entendre.

Lorsque les ponts sont construits entre deux personnes, c’est 1 + 1 = 3 qui émerge. Chaque individu apporte alors son unicité et le lien permet de créer quelque chose de neuf et d’unique. Il existe deux idées distinctes, mais c’est la 3e qui prend toute la place. C’est de ce lien avec l’autre qu’elle fleurit.

Pour moi, créer des liens avec autrui m’amène plaisir, complicité, partage, échange et découvertes. C’est du lien que découle tout le reste.

En étant liée à moi, à la musique et à l’autre, j’espère inspirer celui qui écoute à se connecter à son tour et ainsi plonger au coeur de lui-même.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s