Voilà maintenant près de 5 mois que j’écris sur la performance. Outre vous partager mes découvertes et mes observations, me livrer ainsi me fait un bien fou!

Écrire me permet tout d’abord de préciser ma pensée et d’approfondir ma réflexion sur plusieurs sujets, mais ça m’aide également à accepter véritablement qui je suis. C’est un défi pour nous tous, mais encore plus je crois lorsque l’on fait un métier de performance.

Lorsque vous faites un concert (ou n’importe qu’elle autre type de performance), vous offrez une partie de vous-même. Et comme la communication se passe à 93% de façon non verbale, si vous n’êtes pas à l’aise avec certains aspects de votre personnalité, il est fort possible que le public le réalise et que ce non-dit fasse écran à votre véritable talent.

Par peur de ne pas être aimé, rejeté ou abandonné, nous décidons consciemment ou inconsciemment de ne montrer que certains aspects de nous-même à notre famille, nos amis, nos collègues ou au public. Nous espérons peut-être arriver de cette façon à contrôler ce que les gens pensent de nous?

Pourtant, quel merveilleux cadeau d’offrir ce que vous êtes, de façon honnête et authentique. Il n’existe personne d’autre comme vous!

C’est donc avec cette démarche en tête que je vous dévoile par l’écriture certains aspects de moi que je gardais en partie cachés. Certains de mes collègues m’ont d’ailleurs confié qu’ils ne se doutaient pas qu’il se passait autant de choses dans ma tête. Comme ce n’est pas l’image que je dégage (je suis plutôt réservé et je semble calme et en contrôle de moi en tout temps), je peux comprendre leur surprise!

La fenêtre de Johari

Selon Joseph Luft et Harrington Ingham, il existe quatre zones de la représentation de soi.

fenêtre de Johari

La zone publique, c’est ce que vous connaissez de vous-même et ce que les autres connaissent également de vous. Plus cette zone est grande, plus il est facile de communiquer avec les autres et d’échanger avec eux. C’est un espace d’authenticité et d’honnêteté. Comme musicien, plus vous montrez véritablement qui vous êtes comme individu et comme artiste, plus il vous sera facile de créer un contact avec vos collègues ou votre public.

La zone aveugle, c’est ce que les autres voient de vous, mais que vous ne voyez pas. C’est votre angle mort. Vous avez surement reçu des compliments que vous ne compreniez pas, des choses qu’on disait de vous que vous ne trouviez pas légitime? Ces qualités se trouvaient probablement dans votre zone aveugle. Si votre zone aveugle est très grosse, il pourrait être intéressant de travailler sur votre estime personnelle. Reconnaître et travailler sur les éléments qui s’y trouvent, autant positifs que négatifs, vous permettra de devenir un peu plus vous-même.

La zone cachée est tout ce qui est connu de vous seul. C’est votre zone intime et secrète. Bien qu’avoir une très grande zone cachée procure un certain sentiment de sécurité, elle peut aussi créer une barrière entre vous et les autres. Cacher des éléments aux autres est légitime, mais si vous avez de la difficulté à établir un contact avec l’extérieur, il pourrait être intéressant de réduire un peu votre zone cachée.

La zone inconnue contient tout ce qui est inconnu de vous et des autres. On y retrouve tout ce qui est inconscient ou évité. C’est souvent dans cette zone que se trouvent les éléments essentiels aux changements. J’ai observé que les auditions et autres performances de haut niveau sont de grands révélateurs de cette zone inconnue. Si les choses ne se passent pas comme vous auriez souhaité lors d’un événement en particularité, c’est peut-être parce que certains de ces éléments ont justement été mis au jour.  Pourquoi ne pas voir la situation comme une opportunité pour vous améliorer et agrandir votre zone publique?

Pour plaire aux autres (à nos professeurs, à nos collègues, aux critiques ou à un jury), il arrive que nous gardions beaucoup de choses cachées en montrant seulement ce que nous croyons qu’il leur plaira. Notre zone publique est alors remplie de suppositions et d’hypothèses. Nous ne sommes ni nous-mêmes ni ce que les autres voient de nous. Que de distorsion!

Noël arrive, offrez-vous dont le cadeau d’être simplement vous et montrez enfin au grand jour la personne merveilleuse que vous êtes.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s