La différente entre l’hypnose et l’auto-hypnose réside principalement dans l’accompagnement et potentiellement dans la profondeur de la transe. Mais souvenez-vous, il ne peut y avoir hypnose sans auto-hypnose. Vous avez tous cette capacité de vous mettre en transe et les plus grands changements peuvent s’observer même en transe légère; d’où l’intérêt de pratiquer l’auto-hypnose!

La méthode d’auto-hypnose que je vous propose est celle que j’utilise pour faire mes séances. J’utilise la méthode de Betty Erickson.

Chaque fois que vous souhaitez faire une séance d’auto-hypnose, commencez par donner des instructions claires à votre inconscient. Commencez par définir votre objectif de travail (prenez un objectif positif et précis!) et décidé de la durée de votre transe. Vous pourrez alors vous adresser à votre inconscient d’une façon qui pourrait ressembler à celle-ci:

« Inconscient, (ou bien cher inconscient ou tout autre nom que vous aimeriez lui donner. Pour moi, c’est mon grand Sage), j’aimerais que tu utilises tous les moyens à ta disposition pour m’apporter, d’ici à demain, des éléments de réponse par rapport à telle difficulté que je vis présentement. Tu me sortiras de ma transe hypnotique dans quinze minutes (ou autre), complètement rafraîchi et reposé… »

Voici ensuite la marche à suivre:

  1. Assoyez-vous confortablement et choisissez un point facile à regarder. Idéalement, ce sera un point fixe, un peu plus haut que la hauteur des yeux.
  2. Au début de votre séance, remarquez laquelle de vos mains est la plus légère, et donnez-vous des suggestions proposant que cette main continue de se sentir de plus en plus légère, et qu’elle commence à flotter vers le haut – à chaque inspiration – avec de petits mouvements inconscients – en se sentant attirée par votre visage – de sorte que, quand elle touchera votre visage, vous entriez dans une transe profonde. La lévitation de votre main se fait en simultané des points 3 à 7. Je fais personnellement une version avec mon pouce. C’est beaucoup plus discret dans l’autobus!
  3. Tout en regardant fixement votre point choisi en 1, observez trois choses que vous voyez tout en gardant votre regard fixe. Dites-vous: « Je vois…je vois…je vois… »
  4. Ensuite, faites la même expérience avec ce que vous entendez: « J’entends…j’entends…j’entends… »
  5. Répétez avec trois choses que vous ressentez: « Je ressens…je ressens…je ressens… »
  6. Puis toujours en fixant le même point et en maintenant la même position (votre main devient de plus en plus légère…), dites-vous deux nouvelles phrases pour chaque canal sensoriel:  » je vois…j’entends…je ressens… »
  7. Repassez ensuite chaque canal sensoriel et redites-vous une nouvelle phrase pour chacun d’eux.

Pendant que vous fixez ce point et que vous prenez pleinement conscience de ce qui vous entoure, à l’extérieur comme à l’intérieur, vous remarquerez que vos paupières deviennent lourdes et vous sentirez une envie irrésistible de les fermer. C’est parfait! Laissez vos yeux se fermer et remarquez comment chaque respiration vous apporte une profonde détente. (Personnellement, je me rends rarement plus loin que le point 6, aux deux choses que j’entends.)

Laissez-vous porter par ce clame et cette détente. Restez curieux de cette main (ou de votre pouce) qui est si légère. Vous pouvez aussi vous créer un endroit bien spécial (un jardin, une forêt, une maison accueillante ou tout autre endroit que vous affectionné). Ajoutez-y une lumière douce, un peu de musique peut-être. Rendez cet endroit le plus confortable possible, complètement à votre goût.

Installez-vous dans ce lieu qui deviendra bientôt le point de rencontre entre vous et vous-même, entre votre conscient et votre inconscient. Laissez les réponses venir, restez curieux des messages et des apprentissages qui y seront faits. Je suis d’ailleurs curieuse de connaître le moment où vous remarquerez que ce que vous apprenez en transes amène des changements durables dans votre vie?

Lorsque votre séance se termine, et même après, vous pouvez laisser votre inconscient faire les liens nécessaires pour faire les apprentissages qui vous permettront de trouver des solutions, vos solutions, à ce qui vous préoccupe.

Une réaction

  1. Bonsoir,
    Effectivement, la technique de Betty Erickson a l’avantage d’être rapide. Merci de la remettre un peu en avant, car finalement elle n’est pas si utilisée que ça…
    A bientôt

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s