C’est les Jeux olympiques de Rio.

11000 athlètes parmi les meilleurs de leur pays y participent. Ils auront passé 4 années de préparations pour s’y rendre, parfois plus, accumulant échecs et réussites.

Ils auront tous passé des heures et des heures à l’entraînement de leur sport, avec coeur et discipline, souvent accompagnés d’une équipe d’entraîneurs chevronnés.

Parce qu’on le dit de plus en plus, compétitionner à ce niveau n’est pas seulement une question d’entraînement physique, mais également de préparation mentale. Savoir bien s’entourer a son influence.

Cette vidéo de France 2 parle justement de comment les athlètes de l’équipe française de natation s’entraînent à l’aide de la PNL.

Après avoir regardé la vidéo, je me suis dit bien sûr! La préparation mentale pour toutes performances de haut niveau est importante.

Oui l’on retrouve dans la PNL une quantité importante d’outils efficaces et puissants pour permettre à qui le souhaite d’être au maximum de son potentiel au moment voulu.

J’ai vu plusieurs amoureux de la PNL partagés ce vidéo sur les réseaux sociaux en disant imaginez maintenance ce que la PNL peut faire pour vous!

Effectivement, ça fonctionne. Oui « ça marche ». Mais est-ce que je souhaite vraiment vivre ma vie comme si c’était des jeux olympiques?

Nous musiciens avons aussi nos propres jeux olympiques: les auditions. Des heures et des heures de pratique pour arriver à son meilleur cette journée-là. Cet entraînement se fait sur plusieurs années pour réussir à faire quelques minutes de performance qui mèneront, peut-être, à notre médaille d’or, soit l’obtention d’un poste dans un orchestre.

Ici, tout est une question de détail. Tout peut se jouer en quelques minutes, sinon moins. Une erreur peut vous sortir de la course en une milliseconde ou un état de grâce qui vous propulse au sommet.

Sur la route, beaucoup d’entraînement avec des professeurs, des coachs, des auditions simulés…Bref, tout pour être véritablement au top la journée de l’audition.

Mais que se passe-t-il quand tout le monde est bien préparé pour une seule médaille d’or? Qu’est-ce que je peux bien faire quand j’ai joué au meilleur de mes capacités et que ça ne fonctionne pas? Chercher à être encore meilleur que le meilleur de moi-même?

Qu’est-ce que je fais le reste de ma vie, quand l’audition est terminée? Est-ce utile de chercher à obtenir une médaille tous les jours? Et dans quelle discipline je vous le demande!

Je reste convaincue que la préparation mentale à ce genre de performance de haut niveau est essentielle. Le corps et l’esprit travaillent mieux ensemble et laisser l’aspect psychologique de côté a de forte chance d’apporter des surprises non souhaitées à long terme.

Chaque fois que je monte une audition, c’est comme une bulle qui se forme. Une certaine énergie s’installe, le but est là tout près, un plan est mis en place. Et même si le temps reste relatif, il n’est pas non plus élastique à l’infini.

Pour arriver à me préparer convenablement, un espace doit être créé, des choses doivent être mises de côté. C’est intense, c’est dense.

Pour réussir à avancer, encore et encore, un espace pour respirer est aussi essentiel.

Si vous saviez le nombre de collègues musiciens que j’observe faire leur métier au quotidien comme si c’était les olympiques: le stress de toujours performer à son meilleur, la recherche de perfection à tout moment ne laissant aucune place pour l’erreur, la discipline de fer qui rigidifie et enferme. Étouffante.

Oui la PNL et outils connexes sont efficaces, mais à quel prix?

La vie est faite de cycles, chaque saison succédant à la précédente et modifiant le rythme. À chaque saison ses outils également. En effet, qui penserait porter des bottes d’hiver en plein été ou un costume de bain au coeur de l’hiver?

Il en va de même avec la PNL ou toutes autres démarches pour aider à la performance.

Il n’existe pas de méthode unique, universelle, magique. Chaque outil doit être utilisé au bon moment pour devenir véritablement efficace. Surtout, il doit être adapté à la personne qui l’utilise.

Il arrive même parfois que le meilleur outil soit de tout simplement le laisser dans le coffre. Parce qu’être à son meilleur n’est pas une course.

Je ne veux pas que ma vie soit des jeux olympiques. J’ai le goût de me laisser surprendre à ne rien faire. J’ai envie de me découvrir au quotidien, sans outil ou artifice.

Je veux me voir et m’accueillir triste, déçue, fatiguée, amochée et pas seulement heureuse et souriante, en forme, de bonne humeur.

Je veux apprendre à m’aimer quand je tombe dans l’hiver. Réussir à vivre avec l’impatience du dégel. Je veux me sentir renaître au printemps. Je veux jouir de l’été sans complexe. Je veux récolter les fruits de ce qui a été semé par le passé avec gratitude.

La nature est magnifique sans que j’aie besoin d’intervenir. Pourquoi en serait-il autrement pour moi?

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s